VANLIFE / Route de l'Ouest

Cliquez sur "afficher la version web" sur le blogue de votre téléphone pour une meilleure navigation et retrouvez les liens en bas du blogue.

Oliver, Okanagan Valley, BC | 15 juin

Exploration des environs d'Osoyoos en van, il pleut beaucoup avec des orages. On sens l'effervescence partout, les jeunes cherchent du boulot. Je viens d'atterrir dans mon premier vrai campground à Oliver, le Loose Bay pour 5$ la nuit. Tous des francophones pour la plupart. C'est mon premier gros rassemblement du genre depuis que je voyage avec Béa ma van. J'ai l'impression d'être à Woodstock. La règle est installe toi où tu veux, les fêtards d'un bord et les autres. Des scholies, des campeurs d'une autre époque qui ont accueillis des générations de vandwellers et de "pickers" vivent ici une étape de vie importante. C'est mon baptême de vanlife dans un lieu semblable. Les odeurs de cannabis émane en ce lieu étrange comme la vie. En fait c'est la porte d'entrée pour les cueilleurs dans la vallée. Parfois le propriétaire du camping reçoit des offres d'employeurs. J'aurai fait mon initiation pour Slab City l'hiver prochain en Californie.


Osoyoos, Okanagan Valley, BC | 12-13-14 juin

Pas envie de partir d'ici. C'est complètement nouveau de me retrouver au Canada avec un environnement semblable en vanlife. Des fois je réalise pas la chance que j'ai. Les gens sont courtois, calmes, tolérants et réservés. Nous sommes à quatre heures de route de Vancouver. C'est le cadre idéal ici pour la retraite et de ce fait la moyenne d'âge est plus élevée dans la vallée non pas parce que je m'y trouve mais à cause du climat et de la qualité de vie du désert. L'énergie et la culture west coast se dégage ici dans la vallée. Le problème sur la côte ouest du BC est le coût de l'immobilier. Je rencontre plusieurs jeunes francophones pour qui la ruée vers l'ouest a porter fruit (beau lapsus) et qui ne sont pas retourner au Québec, je les comprends. Lorsque j'avais cet âge j'ai traversé les frontières américaines ici même en auto-stop jusqu'en Californie. En attendant aujourd'hui je vais à la plage, discute, réfléchi, fais les courses, les cafés.


Je suis parti en cyclotourisme aujourd'hui d'Osoyoos vers Oliver. 60 km dans la vallée à travers les routes de cerises prêtes à être cueillies et surtout à déguster. Les cerises sont les premiers fruits à sortir. C'est mon meilleur spot depuis le départ. Il y a de belles plages tout autour c'est plein de montagnes à gravir. C'est vraiment une région hors du commun et fort probable la destination la plus inusitée du pays. En soirée de violents orages, la van se promène toute seule. Okanagan Valley possède le meilleur climat du pays.


La vallée d'Okanagan fait 250 km de long et 20 km de large. Son rivage est parsemé de vergers aux fruits multiples et des vignobles qui produisent les meilleurs vins du Canada. Chaque année des jeunes cueilleurs du pays travaillent dans la vallée. Je dors dans un "free camp" avec une vue plongeante sur la ville et le lac. La grosse paix ! 

Prunes, cerises, mandarines, pêches, poires, raisins, abricots et autres poussent dans la vallée d'Okanagan. "It's warmest city in Canada". C'est autour d'Osoyoos que se retrouve la plus grande biodiversité du pays. La ville est très belle, très design avec de nombreuses plages, tous les services et la possibilité de faire vélo et randonnée dans le désert, les vergers et les vignobles multiples. C'est un endroit magique à cause du climat. Les maisons sont vraiment très belles. Cet endroit me plaît. La ville est à 5 km des USA dans l'état de Washington. Ça pourrait être le rendez-vous du van meet prochainement !



Keetle River Valley, BC | 11 juin

Une bonne douche chaude et gratuite au parc provincial Kettle River. L'endroit est magnifique et plus loin dans la vallée je dors dans un campement de jeunes planteurs d'arbres. Je trouve un sentier et je fais dix km en parti hors piste sur 600 mètres de dénivelé. Mon GPS m'a ramené tout en bas. Beau défi ! Cette vallée et les montagnes environnantes sont tout simplement magique. Le paysage est parsemé de broussailles et de grands pins rouges. En soirée pleins de chevreuils autour de la van.


Christina Lake, BC | 10 juin

J'ai bien hâte de prendre la route ce matin pour Neilson. C'est une ancienne ville de prospecteur, de mineurs qui a connu un boum. Elle est devenu hippie dans les années 70 et conserve ses affluves et couleurs d'antan. Je marche dans ses rues à pente assez raide. Les gens se saluent et l'ambiance est trop cool ! Après le petit déjeuner je prends la route qui descends beaucoup. Je campe à Christina Lake, petite villégiature avec une baie de sable de 6 km. Je m'y baigne et retrouve davantage de soleil.


Kootenay Lake, BC | 9 juin

Grosse pluie ce matin, j'arrive à Creston sur les rives du grand lac Kootenay. Au village je vais à l'hôpital afin de recevoir ma 2ème dose de vaccin. Quatre heures plus tard c'est avec le carnet de vaccination que je repars. Youpi !C'est à Creston en arrivant de l'est qu'on aperçois les premiers fruits stand....vide pour le moment car ça débute en juillet. Récolte plus hâtive le printemps est frais. L'ambiance au BC est très décontractée, davantage que partout ailleurs au Canada. L'architecture, les commerces, la propreté, la politesse des gens m'interpelle. De ce fait je ralenti beaucoup et je suis dû pour une pause prolongée à un endroit très particulier. Ce soir je dors sur le bord du lac Kootenay, c'est absolument dépaysant. Là je sens que je vais m'amuser.


Yack, BC | 8 juin

C'est assez froid depuis quelques jours. J'ai passé le col Crowsnest Pass vers la Colombie Britannique et en descendant presque une journée à la frontière du Montana et de l'Idaho. Je passe la nuit dans un halte routière, les arbres imposants font sentir leurs présences. J'ai rencontré une acadienne qui vendait du jerky frais sur la route.


Twin Butte, Alberta| 7 juin

Perdu entre la prairie et les rockies, je fais du boondoking depuis le départ. J'avais rêver venir ici depuis très longtemps, entre la plaine et la montagne. Le vent cesse toujours en fin d'après-midi. Je fais des coups de tête, d'hasard et de chance. Je recherche les beautés sauvages, ici je suis comblé. Il y a quatre entrées pour traverser au BC par l'Alberta au sud des provinces. Du nord au sud soit par Edmonton, Red Deer, Calgary et Lethbridge. C'est cette dernière que j'ai pris qui pour moi est la plus belle. J'ai fait une pause au parc national Watertown Lakes en Alberta. Le parc devient le Glacier National Park au Montana. 



Milk River, Alberta | 6 juin

Je viens de franchir 250 km sur une route secondaire en gravier poussiéreuse. Aucun voiture ne circule, que des bovins. Je suis en Alberta, l'herbe est plus haute et verte. Halte pour la nuit à Milk River. J'y ai pris une douche, trouver un car wash pour Béa et fait l'épicerie. J'ai été chanceux de ne pas avoir manquer d'essence au pays de l'or noir.



Cypress Lake, Saskatchewan| 5 juin

Randonnée pédestre dans un endroit étonnant très tôt pour éviter les grandes chaleurs. Le sentier de la colonie de serpent à sonnettes. À l'accueil on nous prêtent des guêtres pour éviter les morsures. Il ne reste que 10 pourcent de prairies intactes en Amérique, je me trouve chanceux d'y être et ce silence. On aperçoit les fleurs du printemps encore les montagnes. Cet après-midi midi je me dirige vers le parc interprovincial Cypress Hills (Saskatchewan - Alberta). Je prends un long chemin de gravier vers Cypress Lake et retrouve mon premier camping gratuit provincial, version BLM (bureau land managing) des USA. Le lac est immense, je me crois au Nevada !



Lake Alma, Saskatchewan | 3-4 juin

Les grandes prairies, le boeuf de l'ouest, les champs de blé, j'y suis. Le sol est sablonneux, le climat est aride voir très désertique. Avant Brandon je quitte la transcanadienne et je m'enfonce dans l'arrière pays au sud à quelques kilomètres seulement du Dakota du Nord. Dans les prairies une multitude de choix s'offre à moi. J'ai été marcher dans le parc provincial Spruce Woods. À ce moment j'ai senti que le voyage débutait. Cet après-midi j'ai traversé en Saskatchewan. Le paysage est parfois plat et parfois parsemé de petites collines qui me rappelle la Toscane. Je bifurque sur un petit chemin de terre, je m'arrête et m'installe. Ici les mots me manquent. Je voyage avec deux vélos, route et montagne et mon équipement de randonnée incluant un GPS Garmin. J'ai voyagé pas mal sur plusieurs continents, j'ai une certaine expérience et un flair hors du commun. Depuis ce matin j'aperçois les signes de mon passage à l'ouest, les symboles du far west et j'aime ça. Les montagnes à ma gauche sont au Montana. Le paysage est celui du Texas, c'est une belle surprise. Le Parc National des Prairies en anglais Grassland est divisé en deux secteurs; Grassland et Badlands. Depuis que j'ai quitté la transcanadienne je croise pas d'autos pendant des heures et ce depuis des jours. Pour l'essence faut être très vigilant ! J'aime le climat sec et chaud, l'ombre du désert, les oiseaux qui l'habitent et les hurlements des coyotes. Plusieurs bestioles sont venu flairer Béa, ma van, cette nuit.



Portage la Prairie, Manitoba| 2 juin

Deux policiers seulement à la frontière du Manitoba. J'ai même pas eu besoin d'arrêter. On y retrouve aussitôt l'autoroute et c'est plat et droit. Ça change pas mal de feeling. Et oui je suis dans les Prairies. C'est très long traversé le nord de l'Ontario. Je passe la nuit à Portage-la-Prairie sur le bord de la rivière Assiniboine. Il fait chaud et l'ambiance est cool. Le lien pour la galerie d'images est en bas du blogue.


Upsala, Ontario | 1er juin

Le climat est rigoureux sur la rive nord du lac Supérieur. J'ai fait une randonnée pédestre magnifique au parc provincial Neys, la plage est sublime et il n'y a personne comme partout sur la route d'ailleurs. Plus loin à Terrace Bay je marche en forêt pour Aguasabon Falls et me rendre à la plage. Cette région est habitée par les communautés autochtones, francophones et anglophones. Je ne me rappellais pas qu'il y avait autant d'autochtones au Canada. Les maringouins ont sortis. Cette côte a vu naître les peintres du groupe des sept jadis. Plusieurs de ces œuvres représentent les plus illustres peintures du Canada. J'aperçois les oies migrées au nord et moi je migre à l'ouest.


Marathon, Ontario|  31 mai

Lorsqu'on fait la traversée du Canada c'est l'Ontario le plus long. J'ai pris une photo de l'oie sauvage à Wawa. Son nom vient des Ojibwe,  autochtones du secteur. Ici c'est le centre du cordon de bitume de 7821 km qui traverse le Canada d'un océan à l'autre. Mon road trip sillonne pour le moment les rives de l'immense lac Supérieur. Banc de brouillard ce soir et tranquille sur les routes. Le périple dans l'ouest est mythique et emblématique. L'oie de Wawa a été dans mon adolescence mon premier symbole de voyage et souvenir puissant sur la route de l'ouest à l'extérieur de la belle province.


Blind River, Ontario | 29 mai

Le parc provincial Algonquin est le plus vieux parc de l'Ontario. Je travaille avec l'application IOverlander pour trouver des endroits gratuits pour la nuit. Présentement à Blind River sur le Lac Huron. Magnifique! Demain matin je serai en route vers le lac Supérieur après mon yoga sur la plage.


Arnprior, Ontario |  29 mai

Ne pouvant obtenir l'information exacte de Québec à propos du passage à la frontière de l'Ontario, j'ai décidé de me rendre à Hawkesbury. Un groupe de policiers au barrage routier me posent une ou deux questions et me laisse filer car je ne fais que traverser la province. Je passe la première nuit à Arnprior. Bondooking sur les terrains d'un centre de retraite spirituel, fermé pour l'occasion, à côté du parc Robert Simpson et de sa jolie plage sur la rivière Outaouais. Ça va bien dormir !


Québec | 29 mai 2021
 
Je quitte aujourd'hui mon cocon stérilisé depuis plus d'un an pour une période indéterminée vers l'ouest du pays. Je voyagerai en autonomie complète avec un mini campeur adapté à mes besoins. Je vous transmettrai les images et récits de mes aventures. Je pars me fondre dans la beauté, la simplicité et l'émerveillement afin de me retrouver et par ricochet le monde !

Durant l'été j'organiserai quelques van meet en Colombie Britannique dans la vallée de l'Okanagan et sur l'île de Vancouver. Consultez le blogue plus tard pour connaître les détails.
 
 
Sur votre mobile appuyer sur "afficher la version web"
pour une meilleure navigation et accéder aux liens en bas du blogue